Recherche

L’université a pour particularité d’associer enseignement et recherche. Le lien se fait :

  • dans les pratiques professionnelles, notamment à travers cette double fonction d’enseignant-chercheur qu’assurent les maîtres de conférences et les professeurs,
  • dans des enseignements, des travaux pratiques et dirigés, des travaux de terrain et des mémoires adossés aux activités de recherche, notamment en master,
  • par l’apprentissage de méthodologies de recherche dans toutes les spécialités de master, qu’elles soient à orientation « recherche » ou « professionnelles »,
  • par l’intégration de chercheurs et/ou enseignants-chercheurs en formation, dans les activités de recherche (thésards, post-docs) ou d’enseignements (ATER, moniteurs)…

Le lien est également d’ordre institutionnel : les UFR, Unités de Formation et de Recherche, sont associées à un ou plusieurs laboratoires.

Cette étroite intégration assure un enseignement de qualité, toujours à la pointe des innovations et des réflexions scientifiques. Elle facilite également une recherche ouverte sur le monde, préoccupée par les besoins de la société et attachée à la transmission des connaissances qu’elle produit.

La recherche à l'IGA

A l’IGA, le laboratoire de référence est l’UMR PACTE (Politiques Publiques, Action Politique, Territoires), une Unité Mixte de Recherche du CNRS et de l’Université Grenoble Alpes. Cette UMR réunit 122 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents, et 26 ingénieurs, techniciens et administratifs.

La majorité des enseignants-chercheurs de l’IGA relève de ce laboratoire. Toutefois, compte tenu de la diversité des domaines de la géographie, comme de la présence d’enseignements spécialisés, d’autres laboratoires accueillent des enseignants-chercheurs de l’IGA :

  • l’UMR LTHE (Laboratoire d’Etudes des Transferts en Hydrologie et Environnement,
  • l’UMR LIG (Laboratoire d’Informatique de Grenoble)
  • et l’UMR ESPACE (Étude des Structures, des Processus d'Adaptation et des Changements de l'Espace).

Les recherches en géographie sur le site grenoblois portent sur des thématiques variées. Elles s’intéressent tout particulièrement à des problématiques métropolitaines (péri-urbain, innovation métropolitaine, mobilité), environnementales (durabilité, risques, changement climatique, eau, milieux tropicaux, forêt), socio-économiques et géo-politiques (ressources territoriales, patrimoine, marginalité, frontières, développement dans les pays du sud) et montagnardes (aménagement, loisirs de nature, tourisme, changement climatique).

Elles accordent également une grande importance aux méthodes et aux outils : analyses spatiale, traitement de données, SIG, visualisations, observatoires, évaluations, qu’elles examinent en tant qu’objets de recherche et dans leur rôle pour l’action et l’aménagement.

Publications

Consultez les publications de l'Institut de Géographie Alpine.