Tour d'horizon de l'Institut

Vue de la chaîne de Belledonne depuis l'ancien sitre de l'IGA (le Rabot)

Une situation exceptionnelle

L'Institut de Géographie Alpine est situé à Grenoble au coeur du sillon alpin, offrant un regard vers les massifs subalpins (Chartreuse, Vercors) et les Alpes (Préalpes grésivaudanes, chaîne de Belledonne). A l'image de cette situation exceptionnelle, l'IGA propose un enseignement et des recherches variées en géographie, tournées aussi bien vers les domaines naturels qu'humains. Cette orientation s'est concrétisée par la publication d'un journal scientifique, la Revue de Géographie Alpine, à rayonnement international et couvrant tout l'Arc Alpin.

Une structure de formation et de recherche unique en trois axes

Entrée est de l'IGA (vue orientée nord)

De par son histoire, l'IGA possède une longue expérience de la géographie physique : connaissance des milieux naturels de montagnes et des régions arides. Progressivement, les géographes grenoblois ont été confrontés à des problématiques spécifiques liées à l'urbanisme grenoblois et à leurs nombreuses interactions avec les structures territoriales avoisinantes. La géographie grenobloise se trouve ainsi à la croisée de trois domaines : les milieux naturels, les espaces citadins et le monde politique, économique et humain.

Saisissant cette opportunité fertile, la Cité des Territoires, située sur le Campus Vigny-Musset, au sud de Grenoble, propose des enseignements variés conjointement par l'Institut de Géographie Alpine et par l'Institut d'Urbanisme de Grenoble. La recherche sur le site est regroupée sous la direction du Laboratoire Pacte.

L'enseignement et la recherche en géographie à Grenoble repose sur les interactions nombreuses entre ces domaines variés, ces cultures scientifiques complémentaires, et les différents laboratoires présents (PACTE, LTHE, LIG, ESPACE).