Recherche

 

 

 

 

 

 

Le Cermosem fait partie du laboratoire de recherche Pacte à Grenoble.

 

 

Le Cermosem participe également à l'animation de réseaux :

UniTeR-RA
Le  réseau Universités-Territoires en Réseau-Rhône-Alpes (UniTeR-RA) s’inscrit dans le cadre de l’ARC 7 de la SRESRI de la Région Rhône-Alpes.  Son objectif est d’offrir un dispositif d’interface opérationnel, lisible et pérenne entre d’une part, les chercheurs et enseignants-chercheurs rhônalpins travaillant en lien avec les problématiques d’aménagement et de développement territorial, et d’autre part les structures et acteurs territoriaux et socio-professionnels confrontés aux enjeux d’innovation en la matière.
Plus d’informations sur : http://uniter.rhonealpes.fr/

Sportsnature.org
Le réseau de chercheurs et d’experts en sports de nature et de montagne - Sportsnature.org : Le réseau de chercheurs et d’experts continue d’animer des réflexions et débats dans le domaine des sports de nature et de montagne. L’association rassemble plus de 100 membres issus d’une trentaine de pôles universitaires distincts, ainsi que de nombreux experts implantés dans toutes les régions françaises. Une mise à jour du site internet a été réalisée cette année pour le rendre plus fonctionnel et interactif. En 2011, la vie du réseau s’est rythmée autour de différentes réalisations : le projet d’une revue scientifique dont le premier numéro devrait être publié courant 2012, l’organisation d’un séminaire de recherche autour des concepts de naturalité en novembre 2011 et le suivi de l’organisation des rencontres européennes des sports de nature (Euro-meet) coordonnées par le Pôle Ressource National Sports de nature.  
Contact : http://www.sportsnature.org

Le Cermosem est également impliqué dans plusieurs partenariats internationaux :

  • Un partenariat renforcé avec le Chili :
    Le Centro de Investigación en Ecosistemas de la Patagonia (CIEP) de l’Universidad Austral de Chile localisé à Coyhaique (Région XI de Aysén) et le Cermosem – IGA – Pacte ont développé depuis 2005 une coopération suivie via des échanges de chercheurs et de doctorants. Ces échanges se sont intensifiés depuis la création au CIEP d’un Département de tourisme durable et de Tourisme scientifique. Fabien Bourlon, français expatrié et chercheur de l’Université Australe, anime depuis 5 ans les projets du CIEP autour de la thématique tourisme et développement territorial.
    En 2011, Pascal Mao a ainsi bénéficié d’une délégation de recherche de huit mois pour venir participer à l’animation et au développement de travaux communs. Son implication porte principalement sur un projet régional porté par le CIEP à la demande du Gouvernement Régional de Aysén via un programme Innova de la CORFO (Fond de développement et d’innovation Chilien) et CONICYT (Fonds de recherches et d’Innovation Technologique du Chili). Il vise à structurer une filière touristique autour de la thématique scientifique, par la création d’un Centre Patagonien de Tourisme Scientifique. Dans ce cadre, a été organisé les 15 et 16 avril un symposium international intitulé « Turismo, Territorios y Sociedades: Desarrollo Sustentable Basado en la Investigación Científica y la Gestión Integrada ». Cette manifestation a rassemblé une centaine de personnes avec des présentations de chercheurs chiliens, brésiliens, argentins, étatsuniens et français. Phillippe Bourdeau, Jean Corneloup (Pacte-Cermosem) et Franck Michel de l’Université de Corse ont ainsi fait le déplacement pour animer les débats et la réflexion. L’accueil de ces chercheurs de divers pôles universitaires et la présence de Pascal Mao durant plus d’un semestre permet d’envisager à l’avenir d’autres pistes de travail en commun. Cela peut prendre la forme d’encadrement de recherches doctorales, d’échanges, de réponses communes à des appels à projets et de publications collectives.
  • Espaces méditerranéens :
    L’équipe du Cermosem poursuit ses travaux relatifs à l’analyse comparative des dynamiques territoriales sur le pourtour méditerranéen.  Avec  des  chercheurs  issus  de  onze  pays  :  Maroc,  Algérie,  Tunisie,  Égypte,  Palestine,  Liban,  Grèce, Albanie, Italie, Espagne et Portugal, elle observe l’évolution des processus de déconcentration administrative et de décentralisation. En parallèle, elle travaille sur la question de la construction de ressources spécifiques aux territoires, mobilisées dans le cadre de projets de développement territorial. Un premier rapport de recherche doit être publié fin 2011.

 

Colloques et séminaires